Esperanto Loiret

mercredi 30 juin 2021 par BLOT Nicole

Pour la fin de l’année scolaire, nous allons quand même faire une rencontre le samedi 3 juillet, de 14h à 17h à l’espace associatif Bustière. Juste une après-midi, sans repas partagé, parce que le coronavirus rôde encore.
Au programme : des jeux, des chansons, des vidéos, le plaisir de se retrouver, et de faire des projets ensemble pour l’été, et pour l’année scolaire suivante. C’est ouvert à tous, débutants comme pratiquants réguliers : nous aurons plusieurs salles, qui nous permettront de faire plusieurs groupes pour les jeux, et d’être moins serrés donc de moins diffuser de microbes.
Si vous avez oublié comment aller à l’espace Bustière (1 rue des Chilesses), regardez le plan ci-dessous, c’est proche de la station de tram Bustière.
Les rencontres internationales sont encore perturbées par le Covid-19, et le congrès universel de Belfast a été annulé, et remplacé par un congrès virtuel sur internet : voir https://vk.esperanto.net/. Mais les stages du château de Grésillon vont reprendre : voir http://gresillon.org/
Au niveau de l’Union européenne, depuis le début du mois de mai, est organisé une sorte de "grand débat", la Conférence sur l’avenir de l’Europe. Le principe est intéressant : chacun peut proposer ses idées, voter ou non pour les idées des autres, et donner son avis sous forme de commentaire ; l’ensemble peut être traduit dans toutes les langues officielles par un système de traduction automatique.
Le principe est intéressant, mais le résultat final n’est pas à la hauteur des espérances. Le moteur de traduction automatique est très mauvais, bien plus mauvais que les autres qu’on peut trouver sur Internet, et il vaut mieux essayer de rire plutôt que pleurer en regardant les résultats. Un petit dossier est disponible ici ; il n’est pas exhaustif et chaque jour apporte son lot de traductions aberrantes. Pour positiver, on peut dire que ça montre (une fois de plus) que le problème des langues est un problème majeur dans le fonctionnement de l’Union européenne.
Comme l’espéranto ne fait pas partie des langues officielles de l’UE, cette langue ne figure pas dans les langues utilisables pour la Conférence sur l’avenir de l’Europe. Mais il existe diverses propositions pour donner une plus grande place à l’espéranto, pour lesquelles vous pouvez voter (ou non) : après avoir créé un compte, vous pourrez voter et donner votre avis. Pour choisir la langue de navigation, cliquez sur le bouton en haut de la fenêtre ; pour demander la traduction du document en cours, cliquez sur "Montrer le texte traduit automatiquement" (vers le milieu de la feuille).
Parmi les proposition en faveur de l’espéranto que vous pouvez soutenir (ou non), il y a :"L’UE a besoin d’un meilleur apprentissage des langues"speranto, un langage commun et neutre, conçu pour être facile à apprendre. Un nouvel outil pour une Union européenne plus unie."
"L’enseignement des langues en Europe"
"Reconnaissance officielle de l’espéranto comme l’une des langues des citoyens de l’UE" Pierre Dieumegard (06 65 778 668)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 42 / 156124

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Chez nos voisins, proches ou lointains   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License